Sign in / Join

Quand faire une greffe de cheveu ?

On a très souvent recours à la greffe de cheveux lorsque la chute de cheveux se d’éclanche. Bien souvent due à plusieurs facteurs, la calvitie est recommandée dès qu’on remarque une perte importante de densité capillaire. Et ce, après vérification de certaines conditions. Nous verrons dans cet article quand est-ce nécessaire à travers différents critères.

Selon le stade la calvitie

Selon l’échelle de Norwood-Hamilton, nous avons 7 stades de calvitie. Le degré d’évolution de la perte de cheveux est représenté par chaque stade de façon croissante. Les niveaux 1 et 7 représentent les différentes bornes de cette évolution.

A lire également : Kevin Federline : sa femme et ses enfants

À partir de niveau 2 de l’échelle la calvitie de Norwood-Hamilton, il est possible de procéder à une greffe de cheveux. Même à ce moment, la calvitie est encore au stade modéré, il est tout à fait possible de bénéficier de l’intervention. Puisque le dégarnissement des golfes frontaux et temporaux commence déjà à être visible.

Par contre, évitez de réaliser l’opération à partir du niveau 1. Car à ce stade, la calvitie n’est pas encore assez prononcée et une greffe de cheveux risquerait d’abîmer vos cheveux en bonne santé.

A voir aussi : Montre homme : le pognet où porter votre montre

Selon l’évolution de la perte de cheveux

Le moment idéal pour faire une greffe de cheveux est le moment où la calvitie est stable. C’est le meilleur moment afin de bénéficier d’un résultat durable. Ainsi, vous n’aurez qu’à recourir à cette technique une seule fois.

À l’inverse, réaliser une intervention avec une calvitie totalement instable est totalement déconseillé. Cela risquerait d’entraîner également la perte de cheveux au niveau des autres zones du cuir chevelu qui n’ont pas bénéficié de la greffe. Ainsi, préserver votre zone donneuse vous donnera la possibilité de réaliser une seconde greffe de cheveux pour combler le dégarnissement de ces nouvelles zones.

Pour savoir avec certitude quand réaliser votre greffe est d’effectuer un diagnostic capillaire. Les experts jugeront de votre situation et vous donneront le pronostic de la restauration de votre cuir chevelu.

Selon l’âge

En réalité, il n’y a pas d’âge précis pour réaliser une greffe capillaire (au moins 18 ans). Cependant, les experts recommandent la réalisation d'une greffe de cheveux à partir de 30 ans. Puisque, c’est peu après cette période que la perte de cheveux commence à se stabiliser. Ce qui permet d’obtenir des résultats de greffe beaucoup plus qualitatifs.

Notez que cet âge reste global. C’est pourquoi il est important de réaliser un diagnostic capillaire auprès d’un professionnel afin de déterminer quel est le meilleur moment pour pratiquer l’intervention.